Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Una stella quallà
  • Una stella quallà
  • : Collection d'instants
  • Contact

Profil

  • Céline
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 15:37

genets.pngLes genêts, doucement balancés par la brise,
Sur les vastes plateaux font une boule d'or ;
Et tandis que le pâtre à leur ombre s'endort,
Son troupeau va broutant cette fleur qui le grise;

 

Cette fleur toute d'or, de lumière et de soie,
En papillons posée au bout des brins menus,
Et dont les lourds parfums semblent être venus
De la plage lointaine où le soleil se noie...

 

Vous en souvenez-vous, genêts de mon pays,
Des petits écoliers aux cheveux en broussailles
Qui s'enfonçaient sous vos rameaux comme des cailles,
Troublant dans leur sommeil les lapins ébahis ?

 

Ah ! de ces jours lointains, si lointains et si doux,
De ces jours dont un seul vaut une vie entière,
- Et de la blonde enfant qui dort au cimetière, -
Genêts de mon pays, vous en souvenez-vous ?

 

François Fabié

Partager cet article

Repost 0

commentaires