Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Una stella quallà
  • Una stella quallà
  • : Collection d'instants
  • Contact

Profil

  • Céline
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:10

Quand d'un passé ancien rien ne subsiste [...], l'odeur et la saveur restent encore longtemps [...] à porter sans fléchir l'édifice immense du souvenir.

Marcel Proust

 

 

Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 11:30

chataignes2Colchiques dans les prés
Fleurissent, fleurissent
Colchiques dans les prés
C'est la fin de l'été
La feuille d'automne
Emportée par le vent
En rondes monotones
Tombant, tourbillonnant

Nuage dans le ciel
S'étire, s'étire
Nuage dans le ciel
S'étire comme une aile

La feuille d'automne
Emportée par le vent
En rondes monotones
Tombant, tourbillonnant
écureuil
Châtaignes dans les bois
Se fendent, se fendent
Châtaignes dans les bois
Se fendent sous nos pas

La feuille d'automne
Emportée par le vent
En rondes monotones
Tombant, tourbillonnant

Et ce chant dans mon coeur
Murmure, murmure
Et ce chant dans mon coeur
Murmure le bonheur

La feuille d'automne
Emportée par le vent
En rondes monotones
Tombant, tourbillonnant

La feuille d'automne
Emportée par le vent
En rondes monotones
Tombant, tourbillonnant

 

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 23:55

Mon beau sapin, roi des forêts
Que j'aime ta verdure
Quand par l'hiver, bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraitssapin de Noël
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu gardes ta parure

Toi que Noël planta chez nous
Au saint Anniversaire
Joli sapin, comme ils sont doux,
Et tes bonbons, et tes joujoux
Toi que Noël planta chez nous
Tu répands la lumière.

Mon beau sapin tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage
De la foi qui ne ment jamais
De la constance et de la paix.
Mon beau sapin tes verts sommets
M'offrent la douce image.

Mon beau sapin, roi des forêts
Que j'aime ta parure
Et quand la neige blanchit tes traits
Que ta verdure disparaît
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu brilles dans l'Azur.

 

D'après "O Tannenbaum" de Ernst Anschütz (1824)

 

 

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 14:02

Noel2007.jpgDans la nuit de l'hiver

Galope un grand homme blanc. 

C'est un bonhomme de neige

Avec une pipe en bois,

Un grand homme de neige

Poursuivi par le froid.

Il arrive au village.

Voyant de la lumière 

Le voilà rassuré.

Dans une petite maison

Il entre sans frapper,

Et pour se réchauffer,

S'assoit sur le poêle rouge,

Et d'un coup disparaît

Ne laissant que sa pipe

Au milieu d'une flaque d'eau,

Ne laissant que sa pipe

Et puis son vieux chapeau.

 

Jacques Prévert

   

Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 19:47

chocolat-chaud

Repost 0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 19:16
Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 23:13
Repost 0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 22:07

 

 L'espérance est un risque à courir. Georges Bernanos.

Repost 0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 11:28

Cadeau

Hier soir, dans la cuisine,
je préparais le dîner, quand mon petit garçon est entré.
Il m'a tendu un morceau de papier griffonné.
J'ai essuyé mes mains sur mon tablier,
et je l'ai lu. Et voici ce qu'il disait :

Pour avoir fait mon lit toute la semaine 3 francs
Pour avoir été aux commissions 1 franc
Pour avoir surveillé le bébé pendant que toi tu allais aux commissions 1 franc 25
Pour avoir descendu la corbeille à papiers 75 centimes
Pour avoir remonté la corbeille à papiers 1 franc et 10 centimes
Pour avoir arrosé les fleurs sur le balcon 25 centimes
Total 9 francs et 85 centimes.

Je l'ai regardé, il se tortillait en mâchant son crayon
et une foule de souvenirs sont revenus à ma mémoire.
Alors j'ai repris son crayon, j'ai retourné la feuille et voilà ce que j'ai écrit :

Pour neuf mois de patience et douze heures de souffrance
Cadeau
Pour tant de nuits de veille, surveillant ton sommeil
Cadeau
Pour les tours de manège, les jouets, le collège
Cadeau
Et quand on fait le tour, le total de mon amour,
C'est Cadeau

Quand il a eu fini de lire, il avait un gros chagrin dans les yeux.
Il a levé la tête et a dit :
M'Man, je t'aime très beaucoup

Il a repris son papier, l'a retourné, et en grosses, grosses lettres,
a marqué :
Cadeau

Et quand on fait le tour, le total de l'amour,
C'est Cadeau, C'est Cadeau

 

Marie Laforêt (1974)

Repost 0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 19:27
Ernest-bart.jpg
Repost 0