Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Una stella quallà
  • Una stella quallà
  • : Collection d'instants
  • Contact

Profil

  • Céline
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 22:53

Noël est là, qui réchauffe nos cœurs et apporte la joie, jour des plus beaux souvenirs, plus beau jour de l'année.

Washington Irving

Natale, dinù
Repost 0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:33
Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 11:56

Il a neigé dans l'aube rose
Si doucement neigé,
Que le chaton croit rêver.
C'est à peine s'il ose
Marcher.

Il a neigé dans l'aube rose
Si doucement neigé,
Que les choses
Semblent avoir changé.

Et le chaton noir n'ose
S'aventurer dans le verger,
Se sentant soudain étranger
À cette blancheur où se posent,

Comme pour le narguer,
Des moineaux effrontés.

Maurice Carême

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 11:03

Si

Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 10:49

Perché hai paura di inseguire un sogno?
Male che vada avrai rischiato di essere felic
e.
Michelangelo Da Pisa

Seguità un sognu
Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 12:08

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'ignore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul Verlaine (1844-1896)

Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 19:46
U nostru Banguttinu
Repost 0
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 22:56

Aghju in core u celu d'ottobre...

http://www.youtube.com/watch?v=eoiXUphlgl0

Repost 0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 21:50

... sin'à u mo core... sempre!

A strada chi gira....
Repost 0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 12:55

Graves et distants, on dirait qu'ils vous jugent avec leurs regards qui traversent l'objectif. [...] Je les vois tous, tous ceux qui négociaient, échangeaient, obtenaient pour que notre traversée de la guerre échappe au dénuement. [...] La vie pour certains, s'est effacée de leurs traits, pourtant, ils sont là, immobiles, plus présents que s'ils s'esclaffaient, plus attentifs que si l'image était animée. Il me manque leurs voix. Le grain de certaines voix, si caractéristique, continue d'imprégner les murs qu'ils ont habités.

Cette absence, je veux dire cette absence-là, fait avorter tout dialogue. Il me reste, faute de mieux, à renouer avec ce musée intérieur peuplé de souvenirs que je visite et dont je suis le guide.

Jérôme Camilly

Repost 0