Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Una stella quallà
  • Una stella quallà
  • : Collection d'instants
  • Contact

Profil

  • Céline
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 22:35

Ferme les yeux
Et laisse
les
étoiles
S'accrocher à tes doigts
Comme des
papillons,
La
nuit est belle
Approche-
toi de moi
Ouvre tes ailes
La
lune est telle un ange
Veille sur toi
Si tu as peur d'apprendre à voler
Les battements de mon coeur
Disent je suis tout près
J'ai demandé un
ciel parfait
Pour que tu puisses enfin rêver

Ferme les yeux
La nuit sera ton amie
Sens comme le vent
Caresse ton
visage
Gageons que le temps
Ne soit juste qu'un
mirage
La nuit est belle
Approche-toi de moi
On ne voit plus qu'elle
La lune, mon amour
Brille pour toi

Ferme les yeux
Et laisse les étoiles
Briller de tout leurs feux
Comme d'immenses soleils,
La nuit est belle
Approche-toi de moi
Ouvre grand tes ailes
C'est toi, mon amour
Qui brille pour moi.

 

Interprétée par V. Paradis

Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 22:51



BO du film Le petit Nicolas, adapté du roman de Sempé, chanson interprétée par Renan Luce
Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 17:52
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 19:47

chocolat-chaud

Repost 0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 06:22
Recette pour la nouvelle année, écrite par Dalila

Prendre 12 mois complets, les nettoyer de tout ressentiment et regret.
Les trancher en 28, 30 ou 31 morceaux et incorporer dans chaque journée une cuillère de patience et une louche de travail, un zeste de courage et une pincée de confiance.
Mélanger le tout avec de généreuses portions d'espoir, de fidélité, de générosité et de douceur.
Assaisonner le tout avec un soupçon de rêve, un bol de rires et une pleine tasse de bonne humeur.
Verser maintenant la recette dans un grand bol d'amour.
Terminer en décorant avec un sourire.
Servir avec tendresse.

Maintenant, tu as 365 jours pour la savourer avec amour et délicatesse.

Repost 0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 11:27
enfantjesus.jpg

Enfants de Palestine ou enfants d'Israël
D'Amérique ou de Chine en ce jour de Noël
Que ton regard se pose
Sur la terre ou le ciel
Ne retiens qu'une chose
Il faut croire à Noël

Jacques Lafont

Repost 0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 18:13

J'ai trouvé ce texte sur la toile. Ce qu'il exprime est si juste que j'ai voulu le conserver. Si son auteur se reconnait, je serai heureuse de pouvoir indiquer son nom.

La vie est comme un voyage dans un train.

 

Au départ et au cours des arrêts, des passagers montent et descendent.

Il y a quelques événements heureux, des surprises, mais aussi des accidents et une profonde tristesse.
Nous  rencontrons des personnes et nous croyons qu’elles resteront avec nous tout au long du voyage. Mais certaines quittent le train bien avant notre arrivée. D’autres veulent sauter en route.
Il y a d’autres voyageurs qui montent dans ce train et qui seront pour nous très importants. Quand ils descendent, ils laissent en nous une grande nostalgie et un manque profond. 

D’autres montent et descendent tout de suite et nous avons tout juste le temps de les croiser.

Nous sommes surpris que certains passagers que nous aimons, s’assoient dans un autre wagon et qu’ils nous laissent voyager seul. Naturellement, personne ne peut nous empêcher de les chercher partout dans le train. Parfois, malheureusement, nous ne pouvons pas nous asseoir à côté d’eux, car la place est déjà prise.

 

Le voyage est comme ça : plein de rencontres, défis, de rêves, d’espoir, et d’adieux, mais sans retour.

Chacun de nous fait tout son possible pour faire un bon voyage et rendre heureux ceux que nous aimons. Alors, essayons de comprendre nos compagnons de route et cherchons le meilleur en chacun d’entre nous.

Le grand mystère du voyage est que nous ne savons pas quand nous descendrons de ce train définitivement ; nous ne savons pas, non plus, quand nos compagnons feront la même chose, même pas celui qui est assis juste à côté de nous.

 

Je suis sûr qu’un jour où l’autre j’arriverai à la gare centrale et je les retrouverai tous.

Chacun avec un nouveau bagage.

Et qui sait, peut-être qu'un autre train attendra à côté...

 

Anonyme

Repost 0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 19:58

Bango_echecs-copie-1.jpg

Pfff, impossible de commencer, les pièces sont mal placées!

Repost 0
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 22:41
... les carottes ont peur dans le noir.
Tsek et Pido
Repost 0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 22:40
Repost 0