Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Una stella quallà
  • Una stella quallà
  • : Collection d'instants
  • Contact

Profil

  • Céline
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 23:25

Dans les ténèbres qui m'enserrent

Noires comme un puits où l'on se noie

Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient

Pour mon âme invincible et fière.

 

Dans de cruelles circonstances

Je n'ai ni gémi ni pleuré

Meurtri par cette existence

Je suis debout, bien que blessé.

 

En ce lieu de colère et de pleurs

Se profil l'ombre de la mort

Je ne sais ce que me réserve le sort

Mais je suis, et je resterai sans peur.

 

Aussi étroit soit le chemin

Nombreux, les châtiments infâmes

Je suis le maître de mon destin

Je suis le capitaine de mon âme.

 

Invictus, de William Ernest Henley (1843 - 1903)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bob Denard 27/03/2011 14:27



Ne serait ce pas la description de Bob Morane????


Contra vim mortis non est medicamen in hortis (sic)



T.M. 17/02/2011 12:16



I am the master of my fate, I am the captain of my soul... très jolis vers en effet... Henley, avec sa jambe de bois, aurait inspiré le personnage de Long john dans l'île
au trésor de Stevenson... magie de la littérature où les poètes sont pirates, et les pirates poêtes...