Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Una stella quallà
  • Una stella quallà
  • : Collection d'instants
  • Contact

Profil

  • Céline
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 22:05

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

 

Maurice Druon
http://www.dailymotion.com/related/x1s06b/video/x20ldk_lechantde-la-liberation_politics?hmz=74616272656c61746564

Amicu un' senti i curbacci in la piegghja arrabiati
Amicu un' senti lagna i paesi incadenati
Aio, patriotti di campagna o di citta chj ghje l'ora
Sta sera un' dubita chi u nemicu l'avemu da lampa fora
Ogn'unu he cusciente oramai di l'improntu di a mossa
Amicu s'e tu caschi venera un'altr'omu a la riscossa
Dumane sicchera u to sangue sott' a le so botte
Cantate o'fratelli chi ci sente a liberta sta notte

traduit par Antoine Maestracci

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires